Des mains pour servir, un cœur pour aimer

Astrid_1

« Donne tes mains pour servir et ton cœur pour aimer », Sainte Teresa de Calcutta

Cela fait un certain temps que l’idée de faire du volontariat me trotte dans la tête… Je me rends bien compte de la chance que j’ai d’avoir été scolarisée, de vivre dans un pays développé, et surtout d’avoir une famille aimante qui m’a appris les valeurs chrétiennes et m’a montré le chemin de la foi. Toutes ces chances, je souhaitais les partager en me mettant au service des personnes les plus démunies. J’ai donc décidé de faire une césure d’un an, avant ma dernière année d’école d’Agro, pour réaliser ce projet. Très attirée par Mère Teresa et ses Missionnaires de la Charité, et curieuse de découvrir réellement comment fonctionnait la communauté, mon choix s’est tout naturellement tourné vers les « MC Sisters ». Je suis donc partie en septembre à Addis-Abeba, capitale de l’Éthiopie.

Là, les sœurs ont un grand dispensaire en plein centre de la ville : une quinzaine de sœurs, environ 600 à 700 patients, au moins une centaine de salariés et quelques volontaires, … une véritable entreprise ! Les patients sont là pour des raisons très variées et les tâches à réaliser sont aussi multiples ! Personnellement, ne pouvant être d’aucune aide médicale, je prête main-forte dans les petites actions du quotidien, faire manger les patients, les déplacer ou les changer, étendre le linge, ou bien juste discuter, jouer et échanger des sourires ! Les journées sont aussi bien évidemment rythmées par la vie de prière avec les sœurs (messe du matin à 6h30, adoration, liturgie des heures, chapelet), indispensable pour puiser chaque jour la grâce de distribuer un maximum d’amour autour de soi.

J’ai aussi eu la chance de partir un mois dans une autre mission, à l’ouest du pays. Cette expérience était bien différente de ce que j’ai pu vivre dans la capitale ! Seule volontaire, j’y ai appris le dur mais si beau métier d’institutrice en me retrouvant dans une école maternelle, où les sœurs accueillent chaque jour environ 200 enfants du village, de 4 à 8 ans. Cette école leur assure un minimum d’éducation et leur offre deux repas par jour, ce qui est bien précieux pour certains !

Ma mission en Éthiopie se poursuit encore pour quelques mois, pendant lesquels je vais découvrir et recevoir encore tellement de belles choses !

Je me confie particulièrement à vos prières, elles me sont bien précieuses. Je vous porte tous dans mes prières et vous souhaite une belle fête de l’Épiphanie !

Astrid

Comments are closed.