Accueil d’une famille de réfugiés

Des nouvelles de la famille AFRIM

La famille se porte très bien. Les soucis de santé de la maman, Naswah, se dissipent.

Le déménagement s’est bien passé et depuis, il y a eu les vacances.

Ils ont alors eu des visites à un rythme suffisant, ce qui leur a permis de prendre possession de leur maison et de connaître les environs.

L’ainé, Youssif, est allé au club St Quentin une fois en juillet et une autre fois fin août. Il a été très heureux de ces deux semaines.

Toute la famille est partie une semaine en août en Sologne dans une jolie ferme par le Secours Catholique. Ils ont ainsi pu se reposer, les enfants jouaient avec d’autres enfants. Ils ont aussi beaucoup apprécié les repas et goûté aux produits de la ferme. Cela restera pour eux un très bon souvenir.

La famille est installée dans une maison très propre. Ils sont aussi arrivés avec des meubles et nous avons veillé à compléter au fur et à mesure des besoins. On peut dire qu’ils sont maintenant bien installés. Ils nous le disent d’ailleurs et nous répètent qu’ils se sentent vraiment bien dans la maison mais aussi dans leur quartier et à Voisins.

Le papa, Nazar, et la maman, Naswah, sont volontaires et réalistes. Nazar demande un minimum d’aide car il souhaite aussi vite que possible être autonome par son travail.

Nous l’avons aidé dans les différentes tâches (bricolage, jardinage) et démarches (inscriptions, changement d’adresse) en faisant avec, au départ. Maintenant, il peut se débrouiller seul, sinon il sait demander des explications.

La rentrée scolaire s’est bien déroulée. Les deux ainés, Youssif et Yara, vont à l’école tout près de la maison. Le petit dernier, Fadi, est pour le moment toujours à la maison. Il ira au Multi Accueil de Voisins les lundi matin, mardi après-midi, jeudi matin et vendredi matin quand ses parents iront au cours de français. En effet, ils sont inscrits pour des cours de français langue étrangère à Guyancourt Accueil les lundi et jeudi matin, et à des Ateliers sociolinguistiques les mardi et vendredi après-midi.

Concernant l’aide que nous leur apportons, beaucoup de tâches administratives ont été effectuées pour l’installation, les inscriptions, le changement d’adresse,…

Maintenant, nous avons identifié quatre axes prioritaires autour desquels nous souhaiterions construire des équipes de bénévoles :

L’apprentissage du français. C’est la priorité des priorités. Ils ne pourront pas espérer trouver du travail si ils ne maîtrisent pas le français.

L’aide à apporter aux enfants. (travail scolaire, garde d’enfant, …)

Les transports. En effet, il y a des déplacements réguliers à prévoir (la messe, …) et irréguliers ou non prévus (visite hôpital,…)

Des référents pour qu’ils puissent s’appuyer sur eux pour diverses situations…

Si vous avez une compétence dans ces domaines ou un peu de temps régulier à consacrer, vous pouvez envoyer ces informations à Geneviève Tellier (via le secrétariat de la paroisse). Dans une seconde phase, il nous faudra monter une petite équipe qui puisse les aider à trouver un travail.

Enfin, nous vous sommes très reconnaissants pour vos dons qui nous permettent de les accueillir. Les ressources financières pourvoient aux besoins. Cela est très satisfaisant.

Si vous souhaitez rencontrer la famille Afrim, sachez qu’elle participera à la fête des vingt ans de St Pierre du Lac, vous aurez sans doute la possibilité de la voir à cette occasion.

Related News

Comments are closed.