Transformons la clameur du monde en espérance !

1280px-Logo_Cartouche_RVB_CCFD_Terre_Solidaire_Haut_20cm

 

Depuis cinquante-cinq ans, le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD) – Terre Solidaire se tient aux côtés et à l’écoute de ceux qui, à l’écart de nos richesses, en Afrique, Asie, Amérique Latine,  Europe de l’Est œuvrent pour accéder à une vie meilleure ; notre ONG les voit comme des « partenaires ». Ils aspirent à accéder à une vie où leurs droits et leur dignité seront respectés, dans leur environnement, vivant de leur travail.

Le cheminement du Carême que nous entreprenons est une démarche pour nous ressourcer dans notre vie de chrétiens. Le CCFD-Terre Solidaire nous invite aussi à le vivre comme une opportunité à écouter cet appel de nos partenaires et à nous poser la question : que faire pour les accompagner ?

Chaque semaine du Carême, le CCFD-Terre Solidaire nous proposera de parcourir une étape, telle un processus de transformation qui mène à l’Espérance et la joie de Pâques (voir le livret du CCFD de 16 pages « Citoyens responsables » disponible dans les églises pour nourrir sa réflexion).

Par notre Foi, nous pouvons trouver la force et la conviction qu’une évolution vers un monde plus juste et plus solidaire est possible, et que nous pouvons en être les ouvriers. Cela passe par redonner un sens à la citoyenneté, cette conscience d’être engagés dans un même avenir, d’habiter une même terre, une même humanité.

La collecte de Carême du CCFD-Terre Solidaire est un outil indispensable. Grâce à vos dons, elle contribue à financer les nombreux projets (plus de 450) soutenus par le mouvement. Elle est aussi le symbole de l’esprit de partage et d’altruisme sans lequel cette conviction trouverait vite ses limites. Nos voix ont vocation à se joindre à la clameur de nos frères dans le besoin, à la clameur du monde, pour la transformer en espérance !

Bon chemin de Carême 2017 !

 

Marc HANOTTE
Responsable d’équipe
CCFD-Terre Solidaire Montigny-Voisins-Guyancourt
marc.hanotte@laposte.net

Comments are closed.