Un service aux côtés de nos aînés

 

 

Nous sommes là pour aider les personnes à vivre le moment présent. C’est le cadeau de Dieu.

Jésus n’est pas venu pour supprimer la souffrance mais pour la remplir de sa présence. Notre écoute lors des visites, rappelle aux résidents qu’ils sont « vivants ». Grâce au regard de Jésus nous entrons en relation. Ils retrouvent une raison de vivre. Chacun devient signe de l’attention de Dieu. « Toi aussi tu es aimé de Dieu ».

 

C’est une activité qui se vit en équipe, pour porter le secours du Seigneur.

Nous sommes envoyés par le Père VALENTIN accompagnés du Père Guy LECOURT pour :

– les visites (libres et selon les demandes)

– le chapelet, les prières et lecture des textes (une fois par mois)

– l’Eucharistie qui nourrit et vivifie, redonnant force et courage (une fois par mois).

 

La paroisse est présente sur deux pôles : Quièta et Repotel.

 

Quelques témoignages :

  • « Donnez et vous recevrez » – Quand la vie me parait un vrai fardeau, je n’ai plus envie de donner. Pourtant je vais vers nos aînés et là, le miracle de la présence de Jésus se révèle : grâce au partage, à leur sourire et leur sérénité. Je repars plus légère et confiante pour la semaine.
  • « J’étais malade et vous m’avez visité »– J’éprouve de la Joie à répondre à l’appel de Jésus en allant visiter les personnes âgées ou malades avec qui je crée des liens d’amitié et qui me sont un exemple de courage par leur vie.
  • Dans nos rencontres avec les résidents, il est parfois difficile d’échanger. Mais par le contact et le toucher, il se passe des choses merveilleuses où on ressent la présence du Christ.
  • Je suis dans l’équipe depuis presque 20 ans. J’aime être en présence de personnes âgées. Je suis contente de leur permettre de continuer à avoir un contact avec la paroisse. Elles m’apportent beaucoup de joie.
  • Je rends grâce au Seigneur, d’avoir mis sur ma route ces personnes âgées pour les moments de prière partagée, et quelque fois pour l’écoute de leur tranche de vie (souvent riche) qu’elles me confient.

Brigitte SALIGNY-ROGER

Related News

Comments are closed.