Installation d’un curé : une liturgie riche d’enseignements

Ce dimanche 7 avril, Mgr Aumonier vient célébrer mon installation comme votre nouveau curé. La liturgie de cette célébration est riche d’enseignements et nous permet de méditer le sens d’une telle mission.

Dans l’Église, on ne choisit pas sa mission, on la reçoit. Le curé ne choisit pas sa nouvelle paroisse, et les paroissiens ne choisissent pas leur nouveau curé ! Ils le reçoivent de l’Église, comme le curé reçoit sa mission de son évêque. Ceci nous invite à nous accueillir mutuellement, à nous recevoir mutuellement comme un don de Dieu par son Église.

Dans la célébration d’installation, l’évêque développe la mission du nouveau curé. Il lui confie la charge d’annoncer l’Évangile sur le territoire de la paroisse, et pour cela d’enseigner le peuple chrétien qui y habite. Il lui rappelle son devoir d’être garant de l’intégrité de la foi catholique vécue et transmise. L’évêque évoque aussi la mission de sanctification : le curé doit apporter à tous à travers les sacrements les moyens de recevoir la grâce de Dieu qui sauve. Enfin, l’évêque rappelle au curé son autorité et la charge de gouvernement qu’il reçoit, mais sans oublier de souligner que cette autorité est au service de la charité et de l’unité de la communauté. Il est essentiel de souligner que le curé est invité à ne pas œuvrer seul, mais à vivre sa mission en collaboration avec les autres ministres ordonnés et les paroissiens.

Aujourd’hui, c’est un frère que vous accueillez, qui essaye lui aussi – avec vous – de se convertir et de marcher à la suite du Christ. Un pauvre pécheur, comme vous aimé et pardonné. C’est aussi un père qui vous est donné, témoin pour vous de la Miséricorde du Père et envoyé pour vous encourager et vous faire grandir dans la foi. Enfin, c’est un chef que vous recevez, mais au sens de l’évangile, c’est à dire un serviteur de l’unité de notre paroisse et de son élan missionnaire.

Je vous redis ma joie profonde, me confie à votre prière et à votre bienveillance, et prie pour vous tous les jours, sous le regard de Notre-Dame, de Saint Joseph, de Saint Pierre et de Saint Martin.

 

Père Pierre-Hervé GROSJEAN +

 

 

Related News

Comments are closed.