Le Bénin, une belle expérience

 

Six semaines avec l’Aide à l’Église en détresse

 

 

 

 

J’ai eu l’opportunité de partir six semaines au Bénin avec l’AED, « Aide à l’Eglise en détresse », cet été. Là-bas, j’ai notamment contribué à la construction d’une salle de Catéchisme pour les enfants de la petite paroisse Notre-dame-de-Nadota, à Bohicon. Avec les six autres volontaires de l’AED, nous avons également passé beaucoup de temps à jouer et nous occuper des jeunes de la paroisse. Tout cela n’était pas sans rappeler ce que j’ai pu faire en tant qu’animateur à l’Échappée Belle, une semaine plus tôt. D’ailleurs je ne doute pas que les jeunes Béninois aient terminé leur semaine tout aussi heureux que nous l’étions à la fin de notre pèlerinage à Notre-Dame-de-la-Mer.

 

Au cours de ces six semaines très enrichissantes, j’ai été particulièrement marqué par leur joie de vivre et leur optimisme permanent. Je ne saurais vous dire combien de fois j’ai entendu « Dieu nous guide» ou encore « Avec l’Aide de Dieu on y arrivera ». Se plaindre n’est pas béninois en somme, et nous prenions le chantier davantage comme un jeu que comme une tâche à accomplir.

Bien plus encore, j’ai été marqué par leur sens de l’accueil et la joie que pouvait représenter pour eux notre venue à Notre-dame-de-Nadota. Il faut dire que, pour beaucoup, c’était la première fois qu’ils voyaient des « yovo » traduisez par Blancs en fon, la langue locale, et qu’ils étaient très reconnaissants de voir que nous venions à leur rencontre dans leur paroisse isolée.

Par la suite, j’ai compris, à travers toutes nos rencontres avec les jeunes, le père Romuald, l’évêque de Bohicon… que la présence de l’AED ainsi que celle de notre paroisse, grâce à tous vos livres que j’ai pu leur apporter, étaient à leurs yeux le premier témoignage de l’amour de Dieu pour eux. La preuve qu’il ne les abandonne pas malgré leur vie simple et parfois difficile.

Un grand merci pour toute votre aide,

Louis

Related News

Comments are closed.