Parcours « Osons la Mission »

Ce sont 140 paroissiens, répartis dans 20 groupes, qui suivent le parcours « Osons la Mission » dans notre paroisse.

En majorité ils apprécient la dimension ecclésiale du parcours. Certains l’expriment en reconnaissant la nécessité et la joie d’échanger dans un petit groupe de chrétiens pour s’ouvrir au monde : « C’est une vraie joie de pouvoir partager sur la mission avec d’autres que je ne connaissais pas », « Nous n’avions jamais dialogué, et à travers ce parcours nous avons enfin pu nous dire comment une histoire paroissiale commune avait pu être perçue de manière très différente suivant le clocher auquel nous appartenions ».

Pour d’autres, cette dimension ecclésiale est ressentie en termes d’appartenance : « J’aime travailler avec des outils diocésains qui font intervenir des prêtres et des laïcs d’autres paroisses, c’est aussi très important pour moi de savoir que nous cheminons avec d’autres lieux du diocèse, cela renforce le sentiment d’appartenir à la même Église ».

Pour d’autres encore, elle est vécue à travers l’unique Église de tous les temps « J’apprécie beaucoup de mettre en parallèle les débuts de la propagation de l’Évangile, au temps des premiers chrétiens, et les difficultés que nous-mêmes rencontrons aujourd’hui. »

La qualité du contenu est aussi soulignée : « Le support est très bien fait, nous sommes bien guidés », « Je découvre les Actes des Apôtres que je n’avais jamais lus. »

Beaucoup sont sensibilisés à l’urgence de la mission : « Ce parcours m’a fait comprendre que nous ne sommes pas appelés à convertir les autres -c’est Dieu qui s’en charge- mais à annoncer la Bonne Nouvelle »,  « Nous n’avons pas encore d’idées concrètes de mise en pratique pour notre paroisse, mais nous prenons conscience que la mission fait partie intégrante de la vie chrétienne. »

Ce parcours s’achèvera le 8 mai par un pèlerinage à Lisieux auprès de la patronne des missions, la petite Thérèse. Chacun est invité, qu’il ait suivi ou non les différentes rencontres. N’hésitez pas, venez !

Nicole BLIN

Comments are closed.