Nouvelle identité paroissiale

Une nouvelle identité visuelle pour notre paroisse

Depuis quelques jours, vous avez pu voir apparaître le nouveau logo de notre paroisse. Il est l’élément pivot de toute une nouvelle identité visuelle, qui va se déployer progressivement dans les semaines à venir : nouvelle maquette du Lien, nouvelle charte graphique pour nos diverses publications (courriers, tracts, affiches, etc…) et très bientôt nouveau site internet.

Logo paroisse

 Ce « rhabillage paroissial » est le fruit d’un travail de plusieurs mois, coordonné par Marie-Françoise MONTHUIS au nom de l’EAP, avec la collaboration de tous les acteurs de la communication paroissiale et le soutien d’une partenaire professionnelle extérieure, Mme Marie SAMUEL. Bravo, et merci à chacun.

Ce gros chantier vise d’abord à donner plus d’efficacité et de cohérence à notre communication. Il veut aussi renforcer l’unité de notre communauté. Nous avons donc cherché un logo qui ne se résume pas à la juxtaposition de nos clochers, tout en continuant à exprimer notre enracinement local. Mais comment dire la spécificité de Montigny-Voisins, et plus largement de notre Ville Nouvelle ?

Le nouveau logo prend appui sur l’identité graphique de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines : regardez le logo de nos Sqybus, ou celui du futur « Vélopolis » par exemple, vous y trouverez comme un air de famille ! Nous aussi, nous sommes de la famille ! Nous sommes donc partis de ces éléments pour dire notre identité propre de catholiques en Ville Nouvelle : La croix est le symbole identifiable par tous, et « l’oiseau » du logo de St Quentin devient pour nous le signe de l’Esprit qui jaillit de la croix. Ensemble, ces 2 symboles avec le dynamisme de leur tracé nous invitent à nous arrimer toujours solidement au Christ pour annoncer la Bonne Nouvelle à Montigny et Voisins.

La prochaine étape, ce sera de donner un nom propre à notre communauté, qui ne soit pas seulement la somme 2 communes, ou bouts de communes : vous pouvez déjà commencer à y réfléchir !
P. Bruno VALENTIN