Catéchuménat

catechumenatAccompagner des adultes

vers le baptême

 

 

 

De plus en plus d’adultes, dans notre diocèse et même dans notre paroisse, se tournent vers l’Eglise pour demander le baptême. C’est une aventure spirituelle pour eux, autant que pour ceux qui acceptent de cheminer avec eux, parfois pendant plusieurs années.
Témoignages croisés de Pierre DUBREUIL, le doyen des accompagnateurs de notre paroisse et de Bruno ROUYER, nouveau responsable du catéchuménat :

 

Pierre Dubreuil.2

 

Quand Pierre en parle, le soleil s’installe : « Je ne m’en lasse pas : des gens de tous milieux, de toutes situations. C’est aussi, parfois, l’occasion de sensibiliser des paroisses voisines, de montrer qu’on n’accompagne pas tout seul.

Au début, il faut d’abord se rencontrer pour acquérir une confiance solide, puis rassembler une petite équipe : c’est l’Eglise qui accueille. Il faut aussi les aider à trouver un parrain, une marraine. Accompagner, c’est une formation personnelle, permanente, qui augmente la foi. Je me rends maintenant compte que le Christ appelle les petits, les humbles, et qu’eux-mêmes vont évangéliser autour d’eux. Il y faut beaucoup d’espérance, beaucoup de patience, et se confier à l’Esprit : c’est lui qui connaît le mieux la personne !

Je me suis vu dire des choses que je n’avais jamais pensées : cela ne prend pas forcément le chemin préparé, cela prend parfois des allures étonnantes… »

Bruno Rouyer 2   

 

Bruno : C’est étonnant. Finalement, être accompagnateur, c’est d’abord le fruit de notre baptême.

Au jour le jour, question après question, je dois faire attention à l’autre, à ses attentes. Faire appel à ma foi et ma raison : qu’est-ce que je crois ? Pourquoi ? Comment ? Que me dit l’Eglise ? Que souffle l’Esprit ? Comment le dire aujourd’hui, à elle, à lui ? Croire et témoigner, ce n’est plus simplement être sûr, savoir, mais faire confiance, suivre, marcher, avancer, faire place à l’Esprit, le laisser prier et agir en moi… Chaque mot usuel ouvre une question inattendue, l’esquisse de quelque chose de plus grand, le chemin d’une rencontre : ne pas en dire plus, laisser la place à la rencontre de l’autre et de l’Autre. Chaque rencontre devient double, celle de Dieu et celle des autres, Dieu qui agit dans les autres, les autres qui cherchent Dieu.

Accompagner, c’est se mettre en route et se laisser rencontrer ; et le plus surprenant, c’est que c’est joyeux !

Pour en savoir plus sur le Catéchuménat, cliquez ICI

Comments are closed.