Lourdes

Lourdes

Avec Marie Osons la Rencontre

 

Nous sommes arrivés avec mon épouse et nos trois garçons en 1993 à St Quentin en Yvelines. Notre mariage a été consacré à Marie.

C’est peut être et même sûrement  le point de départ du chemin qui m’a amené vers Lourdes.

En 1964, en route vers l’Espagne, je me suis arrêté pour la première fois à Lourdes. Bien que comblé de la grâce d’être présent à la Grotte, j’étais révolté par de trop nombreux marchands dont les étalages « vendaient » Marie et Bernadette sous toute forme d’objets. Je m’étais promis que je ne reviendrai plus à Lourdes. J’ai compris alors  qu’il ne fallait jamais dire « jamais » surtout à Marie. En 1976 un ami, déjà engagé comme hospitalier, m’a convaincu,sans difficulté, de venir et de voir ce qui se passe à Lourdes en accompagnant des malades.

La connaissance de l’Évangile « Ce que vous faites aux plus petits, c’est à moi-même que vous le faites » m’encourageait à aller dans ce sens. J’ai senti que mon cœur se donnait sans compter et sans rechigner petit à petit envers eux.Avec mes enfants en bas âge je ne pouvais pas aller à Lourdes tous les ans avec l’hospitalité de Rouen, mais très vite  et grâce à la compréhension de  mon épouse, j’ai pu y aller tous les ans, ensuite. Certes, l’âge et surtout les conséquences de mon petit handicap suite à un AVC en décembre 1993, me rendent moins alerte, mais quel bonheur de se retrouver auprès des malades dans lequel Jésus se fait présent : j’ai en mémoire le visage d’un malade qui, lors de la procession mariale, s’est trouvé  rayonnant, heureux de chanter « Ave Maria » sur son brancard. Rayonnante aussi cette personne  bloquée sur son lit à cause d’une polio attrapée à l’âge de 5 ans, elle  a maintenant 48 ans. Son témoignage, lors d’une veillée de prière, m’a fait comprendre toute l’humilité que je dois acquérir mais aussi comprendre que grande est la grâce que Dieu donne à tous ses enfants. Dois-je vous dire aussi que je suis poursuivi par Marie : Je suis né un 31 mai fête de la visitation de Marie à Élisabeth, nous nous sommes mariés le 8 septembre fête de la nativité de Marie, j’ai eu mon AVC le 8 décembre (qui aurait pu être bien plus conséquent). Enfin nous avons une petite maison dans le village natal de mon épouse au 9 rue de la Vierge.

Je reste complètement convaincu que par et avec Marie le chemin qui mène à Jésus est plus doux plus carrossable et présente moins d’embûche.

Vous pouvez vous aussi faire l’expérience de Lourdes : Avec Marie Osons la Rencontre.

JBherault
Jacques Berhault

 

En savoir plus sur le pèlerinage à Lourdes

Related News

Comments are closed.