Unité des chrétiens
La paroisse orthodoxe roumaine de Trappes

 

 

 

 

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, du 18 au 25 janvier 2019

 La paroisse orthodoxe roumaine Saint-Jean-Cassien et Sainte-Geneviève est dans le Patriarcat de Roumanie, elle fait partie de la Métropole Orthodoxe Roumaine d’Europe Occidentale et Méridionale (MOREOM), Doyenné de France. Cette paroisse,  actuelle­ment la seule paroisse orthodoxe de la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines, est canoni­quement sous l’autorité de Mgr JOSEPH,  Archevêque et Métropolite de la MOREOM.  Le père Yves DULAC (recteur) et le père CATALIN CORDOS sont les deux prêtres nommés par le Métropolite JOSEPH pour assurer la vie liturgique et sacramentelle de cette paroisse.

En 2012, l’église de la résidence métropolitaine à Limours étant devenue trop petite pour accueillir le nombre important de fidèles roumains installés dans les Yvelines,  Mgr Eric AUMONIER, Évêque du Diocèse Catholique de Versailles, a proposé à Mgr JOSEPH de prêter à la communauté orthodoxe un lieu de célébration à Trappes, la chapelle Sainte-Thérèse, dans le quartier de la Boissière, pour les Roumains désirant des liturgies en langue française.  La paroisse orthodoxe roumaine, placée sous la protection de Saint-Jean-Cassien de Marseille et de Sainte-Geneviève de Paris, a pu ainsi  commencer ses célébrations liturgiques et sacramentelles le jour de la Pentecôte 2012, le projet étant que la communauté roumaine puisse acheter la chapelle Sainte-Thérèse, 22 rue du Bel-Air à Trappes, afin qu’il y ait une vie liturgique chrétienne permanente dans le quartier de la Boissière.  Les fonds étant réunis, l’achat de la chapelle Sainte-Thérèse par la Métropole orthodoxe roumaine a pu se réaliser en 2018.

La Liturgie (90% en français et 10% en roumain) est célébrée tous les dimanches (sauf au mois d’août), ainsi que les grandes fêtes du calendrier liturgique. Les célébra­tions dominicales sont suivies par des agapes fraternelles, ou au moins par un café. Les sacrements, baptêmes, chrismations, confessions, mariages,  sacrement des malades, y sont aussi régulièrement célébrés  le dimanche ou en semaine suivant les demandes.

Père Yves DULAC

 

 

Leave a reply