Pour une conversion écologique

Notre paroisse s’est lancée dans la démarche de l’Eglise verte en avril 2018 et nous avons atteint collectivement le niveau 3 « figuier« , du label qui en compte 4 jusqu’au « cèdre du Liban ». Ce label permet de suivre la progression de toute la paroisse sur le chemin de conversion demandé dans Laudato Si avec un diagnostic annuel des avancées.

Pour proposer à chacun de pouvoir se mettre en marche là où il en est dans la prise de conscience de la conversion écologique, l’équipe d’animation propose les premiers pas (voir « les 20 pas pour se mettre en marche vers la conversion » sur le site de la paroisse dans la rubrique « Eglise verte »).

Elle organise aussi de nombreux projets pour changer notre regard, nos modes de vie et pour nous rapprocher de la nature et de ce qui souffre dans la Création.

Au-delà des changements de modes de vie, nous souhaitons nous ancrer dans une démarche profonde spirituelle et théologique, c’est pour cela que nous organisons aussi des soirées de réflexion (Hildegarde de Bingen, la conversion écologique, le climat…).

Nos différentes actions (ateliers zéro déchet, soirées thématiques, exposition Laudato si, gratiferia) ont permis de toucher plus de 200 personnes dans et hors la paroisse. Nous nous sommes aussi engagés aux côtés de la société civile comme la marche pour le climat ou la création de notre Amap solidaire Saint Martin ouverte à tous.

Tout est lié nous rappelle le Pape François et tous les champs de notre vie sont engagés.

La conversion proposée par le Pape François ne s’arrête pas à la nature, elle nous demande d’aimer tout du monde : nous-mêmes, Dieu et les autres. Il s’agit de fonder une amélioration de l’ensemble des dimensions de la vie humaine, par le respect de la dignité de toute chose et de tout être.

Enfin, la conférence des évêques début novembre rappelait dans son discours de clôture que nous devons « sentir l’urgence des changements nécessaires aussi bien dans nos habitudes quotidiennes que dans les grandes orientations de nos sociétés… /…, la conversion mérite d’être vécue, même si l’humanité entière ne s’y engage pas ».

Antoinette, Terezinha, Eric, Jean-François, Philippe et Christine

Le site Eglise Verte

 

Retrouvez dans les actualités les différentes propositions faites par l’équipe.