Appelé à la joie du serviteur

Une année de service avant de devenir prêtre

 

 

 

 

Quelle joie d’être ordonné diacre et de savoir que vous vous réjouissez aussi ! C’est vrai que c’est un beau cadeau que Dieu nous fait par cette ordination. Mais quel est ce cadeau au juste ? Pourquoi cette ordination diaconale alors que je serai ordonné prêtre « peu après » ? Pour y répondre remontons un peu le temps…

Les premiers diacres ont été ordonnés par les Apôtres, débordés par les tâches matérielles de la nouvelle communauté chrétienne (cf. Ac 6,1-7). Leur rôle était d’assurer le service des plus pauvres en vérifiant que chacun recevait une part juste. C’est de là qu’ils tiennent leur nom grec de « diaconos » (serviteur). Un diacre est donc un homme ordonné pour le service de l’Église et plus particulièrement le service des pauvres dans l’Église. Par son ordination, il devient image du Christ serviteur.

Or le Christ est allé jusqu’au bout du service lorsqu’il a lavé les pieds de ses disciples et qu’il a donné sa vie sur la croix. C’est pourquoi le diacre prend part d’une façon particulière à la liturgie et, en célébrant la liturgie des heures et certains sacrements, il déploie lui aussi son service « jusqu’au bout » (Jn 13,1).

C’est donc ce que je vais vivre cette année en partie au milieu de vous, en partie en étudiant au Centre Sèvres à Paris. Les études visent à ce que je connaisse mieux la Parole que je sers afin de l’annoncer plus précisément et plus humblement. Au milieu de vous j’exercerai mon ministère au service de la liturgie, du groupe des servantes de l’assemblée et des servants d’autel et j’aurai aussi la joie me mettre au service des plus petits en faisant partie de l’équipe d’éveil à la foi.

C’est ainsi que par cette année de service je vais me préparer à devenir prêtre. Car si le prêtre est image du « Christ tête de l’Église » et pasteur c’est parce que, comme lui, il s’est d’abord fait serviteur. Alors réjouissons-nous de ce don du diaconat et prions le Seigneur pour que jamais je n’oublie qu’il m’a, en premier lieu et à tout jamais, configuré à son image de serviteur.

Stéphane FONSALAS

Catho et écolo : conversion ou bonne conscience ?

Select a category:

Ordination diaconale de Stéphane FONSALAS

Dimanche 23 septembre à 15h30 à Rambouillet

En savoir plus