Joie d’être diacre !

 

 Le Verbe s’est fait chair, et les journalistes de ce temps-là  n’en ont rien su.
Georges Bernanos, Journal d’un curé de campagne

 

Chers Amis,

Il y a 20 ans, le 12 septembre 1999, j’étais ordonné diacre par Jean-Charles Thomas. L’évêque de Versailles choisissait d’appeler un journaliste afin qu’il assure une présence chrétienne au cœur des médias et des milieux artistiques.

Il s’agissait aussi de me mettre au service d’une communauté chrétienne locale pour proclamer l’Évangile, animer la prière, prêcher, célébrer baptêmes, mariages et obsèques… Et tout simplement être proche des uns et des autres.

Ces 20 années furent riches en événements heureux ou difficiles, l’Église fut ma joie, parfois ma tristesse, toujours mon espérance.

 

J’ai tenté d’ouvrir des chemins d’écoute et de dialogue avec celles et ceux pour qui la foi reste une question pleine de doutes, celles et ceux qui cherchent à étancher leur soif de spiritualité. J’ai accompagné comme j’ai pu « ceux qui croient au ciel et ceux qui n’y croient pas ». Ma mémoire est tissée de rencontres inoubliables.

 

Pendant toutes ces années j’ai essayé de me convertir et de balbutier comme je pouvais l’annonce de l’Évangile. Ce fut gai, douloureux, riche, pauvre, fragile, drôle, solide, bricolé, obscur ou lumineux… Une belle aventure vécue en couple avec Sabine. Avec le soutien de nos 5 enfants.

 

Il ne s’agit pas de fêter ces vingt années comme on décerne une médaille. J’ai si souvent conscience d’être ce « serviteur inutile » qu’évoque la Bible… Il s’agit, tous ensemble, et très simplement, de rendre grâce pour ce bout de chemin parcouru aux côtés de Celui qui est la Source.

 

Oui, avant de continuer la route, exprimer et chanter notre merci, avec vous toutes et vous tous si vous pouvez nous faire la joie d’être des nôtres le samedi 14 septembre à 18h30 à l’église saint Pierre du Lac, messe présidée par Monseigneur Bruno Valentin.

 

Fraternellement,

Bertrand REVILLION, Diacre.

 

 

Related News

Comments are closed.